Chroniques, Historique

La dernière reine ðŸ‘‘

À trente et un ans, Catherine Parr est veuve pour la seconde fois. Elle a une relation passionnée avec le beau Thomas Seymour jusqu’au jour où le roi Henri VIII lui demande sa main. Un roi à la réputation impitoyable soupçonné d’avoir conduit quatre de ses précédentes femmes au tombeau. Prise au piège, Catherine n’a pas d’autre choix que d’accepter. Le moindre faux pas pouvant lui être fatal, Thomas et Catherine jurent que leurs regards ne se croiseront plus…

Mais cette sixième épouse d’Henri VII est instruite, intelligente et douée de discernement… Il n’en faudra pas plus pour attirer les foudres de ses adversaires politiques…

Je ne pouvais pas passer #lemoisanglais sans un roman de Philippa Gregory. Une fois de plus j’ai eu un coup de cÅ“ur pour ce roman. L’autrice a le don de redonner vie à une Histoire datant de plusieurs siècles. A chaque fois je traîne des pieds à ouvrir ces petits pavés historiques et pourtant à chaque fois la magie opère !

Catherine Parr accepte de faire une croix son son amour Thomas pour devenir la sixième épouse d’Henri VII. Elle abandonne les bras de son bien aimé pour passer ses nuits avec un roi à la jambe en putréfaction. Marchant sur les pas de ses cinq précédentes épouses, elle doit dormir sur le matelas où l’une d’elle a perdu la vie, revêtir leurs robes et porter leurs plus beaux bijoux…

Commence alors une nouvelle vie dans laquelle elle joue son rôle de reine, où chaque jour elle doit prendre garde à ne pas froisser le roi pour ne pas finir sur le bûcher. Et si ce dernier semble sous le charme de sa nouvelle épouse, très vite des stratagèmes se mettent en place pour que Catherine n’ait plus ses faveurs. Au centre de leurs querelles, l’Eglise avec d’un côté les réformistes et de l’autre les papistes. Catherine, ayant à cÅ“ur de traduire les textes religieux en anglais pour les rendre accessibles à tous, s’attire peu à peu les foudres des papistes. Accusée d’hérésie, elle doit alors redoubler d’efforts pour déjouer tous les pièges qui semblent se refermer sur elle.

Philippa Gregory rend le tout incroyablement fluide, diaboliquement addictif. Au rythme des complots et des trahisons, la tension monte au fil des pages. On se demande comment Catherine échappera à ce roi geôlier que l’on qualifie de Barbe Bleue…

La dernière reine
Philippa Gregory – Éditions Hauteville

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s