Chroniques, Engagée, Thrillers/Romans noirs/Policier

Une chose Ă  cacher đŸŒč

đŸŒč Hello tout le monde, aujourd’hui sort en librairie le nouveau Elizabeth George. Je n’avais jamais lu cette autrice, ce fut une premiĂšre expĂ©rience trĂšs rĂ©ussie.

đŸŒč Avant d’entrer dans l’enquĂȘte, l’autrice prend le temps de nous prĂ©senter les nombreux personnages touchĂ©s de prĂȘt ou de loin par cette effroyable histoire. Nous suivons une famille d’origine nigĂ©riane au sein de laquelle Tani affronte ses parents en s’opposant Ă  l’excision de sa petite soeur. Deborah, photographe rĂ©alise, quant Ă  elle, un reportage sur les femmes subissant des mutilations gĂ©nitales, entourĂ©e des bĂ©nĂ©voles de la maison des OrchidĂ©es venant en aide aux jeunes victimes. Lorsque Teo est retrouvĂ©e assassinĂ©e Ă  son domicile, c’est Barbara et son Ă©quipe qui se chargent d’Ă©lucider les circonstances de sa mort. TrĂšs vite, ils comprennent que Teo enquĂȘtait sur un rĂ©seau de mutilations gĂ©nitales en plein cƓur de Londres et, qu’elle avait elle-mĂȘme Ă©tĂ© excisĂ©e dans son enfance…

đŸŒč Quel sujet dĂ©licat et tabou mis en avant par l’autrice dans ce roman ! Au delĂ  de l’enquĂȘte qui est savamment ficelĂ©e, c’est tout un rĂ©seau qui est dĂ©noncĂ© ici. C’est un thĂšme difficile suscitant beaucoup de colĂšre et d’incomprĂ©hension. J’ai Ă©tĂ© effarĂ©e face Ă  tant d’horreurs. Nous sommes plongĂ©s en plein cƓur de coutumes qui sont Ă  dix mille lieues des nĂŽtres. Les mĂšres reproduisent ce qu’elles ont vĂ©cu petites alors mĂȘme qu’elles ne sont plus dans leur pays d’origine, par habitude, par crainte ou par superstition. L’autrice aborde Ă©galement la difficultĂ© pour les victimes de telles pratiques de se livrer Ă  des personnes de couleur blanches.
Ce roman est dense tant par les dĂ©tails donnĂ©s sur la vie de chaque personnage que par le sujet qu’il traite. Qu’ils soient enquĂȘteurs, victimes, mĂ©decins ou bĂ©nĂ©voles, nous entrons dans l’intimitĂ© de chacun d’eux, renforçant ainsi notre empathie au fil des pages. C’est une enquĂȘte sombre aux multiples rebondissements que je ne suis pas prĂȘte d’oublier !

Connaissez-vous cette autrice ? Êtes-vous tentĂ©s par celui-ci ?

Belle journĂ©e 🍂

Une chose à cacher 
Elizabeth George – Ă©ditions presse de la citĂ©

2 rĂ©flexions au sujet de “Une chose Ă  cacher đŸŒč”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s