Chroniques, Thrillers/Romans noirs/Policier

Le cri

❄ Nous somme en Norvège, alors que rien de va plus dans sa vie privée, l’inspectrice Sarah est appelée pour un suicide dans l’hôpital psychiatrique de Gaustad. Arrivée sur place elle se rend très vite compte que le patient que l’on surnomme 488, à cause des chiffres cicatrisés qu’il porte sur le front, ne s’est pas suicidé. Tout s’accélère pour Sarah elle part sur les traces d’expériences scientifiques, psychiatriques allant bien au delà de ce qu’elle aurait pu un jour imaginer…

❄ Ce livre va vite, très vite ! C’est une course contre la montre et notre lecture s’en ressent : il y a du rythme, de l’action et les pages défilent sans qu’on s’en rendent compte. L’ambiance est nerveuse, tendue on stress avec notre tandem d’enquêteurs ! Le moins que l’on puisse dire c’est qu’on ne s’ennuie pas, on voyage d’Oslo, à Paris pour atterrir en Afrique. J’ai bien aimé ce duo, personnages une fois de plus bien écorchés par la vie ! L’intrigue est donc passionnante, haletante, on se demande où tout cela va bien pourvoir nous emmener… et là le dernier quart du livre, contenant des révélations en cascade, m’a parue un peu moins convaincant. Beaucoup d’informations, que j’ai trouvé parfois un peu trop tirées par les cheveux. Malgré cela j’ai quand même passé un excellent moment, c’est un bon thriller. Je lirai avec plaisir le deuxième opus…

Le cri ❄
Nicolas Beuglet – Pocket

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s