Asie, BD/MANGA, Chroniques

Les liens du sang T1

Résumé : Vue de l’extérieur, la famille du jeune Seiichi est des plus banales : un père salarié, une mère au foyer, une maison dans une ville de province… L’adolescent va à l’école, joue avec ses amis, est troublé quand il pose les yeux sur la jolie fille de la classe. Tout est normal… ou presque. Il ne s’en rend pas compte lui-même, mais sa mère le couve beaucoup trop. Seiko traite encore son fils comme un bébé et, avec un mari toujours absent, son monde est d’autant plus centré autour de Seiichi. Ce dernier est incapable de résister : il se laisse lentement emprisonner dans le cocon. Trop jeune, il ne décèle pas la folie cachée derrière l’amour maternel. Jusqu’à ce qu’il soit trop tard…

Ce premier tome s’ouvre sur un souvenir d’enfance de Seiichi, dans lequel alors âgé de 3 ans il découvre un chat mort en se promenant. Sa mère laisse planer un mystère autour de cet événement. L’atmosphère lourde et pesante est posée. On découvre ensuite la vie de ce jeune adolescent trop choyé par sa mère. Il en prend doucement conscience grâce à son cousin avec lequel il passe de plus en plus de temps. J’ai beaucoup aimé ce premier tome, doucement se tisse une relation toxique mère/fils. L’histoire m’a surprise j’ai lâche un  » « mais non !!! » Trop impatiente maintenant de découvrir la suite…

Vous connaissez ? L’avez-vous aimé ?

Les liens du sang
Shuzo Oshimi – Ki-oon éditions

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s