Amour, Jeunesse

Si le monde était

Si le monde était Joseph Coelho & Allison Colpoys Flammarion jeunesse

« Mes souvenirs les plus chers, je les range bien à l’abri dans mon cœur, et je ferme la porte à clé. Pour que personne ne me les vole. Pour les empêcher de se faner à la lumière du soleil. Pour éviter que les intempéries ne les abîment. » Ito Ogawa

Au rythme des saisons, nous suivons une petite fille et son grand-père : de longues promenades au printemps, une réparation d’un circuit acheté d’occasion en été, des dessins dans un cahier fait main en automne, de belles histoires au coin du feu en hiver…

« Mais il y a des histoires faites de silence »…

Alors on range les affaires et on retrouve ces précieux souvenirs…

Une histoire si douce sur l’amour entre un grand-père et sa petite fille, sur ces moments de joie et de partage vécus pendant l’enfance et qui deviendront un jour notre trésor, des souvenirs chéris dans lesquels on pourra sans cesse se replonger. Je ne peux que recommander chaleureusement cet album, il est tout ce que j’aime délicat, bienveillant, délivrant un message subtil d’amour universel.

Coup de cœur pour ce si joli album aux illustrations sublimes qui aborde le thème du deuil tout en délicatesse. Une pépite remplie de poésie, de tendresse, de couleur et de beaucoup d’amour ❤

« Si le monde était fait tout entier de rêves et de souvenirs, Grand-père serait présent dans chacun d’eux. »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s