Chroniques, Contemporain

Romy et les lumières de Paris

Alors que Romy est devenue une star dans le monde entier avec le rôle de Sissi, elle doit tourner un nouveau film à Paris avec un jeune acteur inconnu : Alain Delon. Si elle le trouve d’abord arrogant et mal élevé, elle tombera très vite sous son charme.

Romy vient d’un milieu bourgeois et a du mal à s’affranchir de la surprotection de ses parents. Réussira-t-elle à se défaire de son image de jeune fille modèle et s’épanouir aux côtés de cet acteur rebelle qui attire tous les regards ?


Quel portrait de femme ! Romy cette jeune fille si belle, si bien élevée et si sûre d’elle est complètement décontenancée par ce français séducteur et audacieux qui croque la vie à pleines dents. Après l’avoir détesté, elle quitte son Autriche natale pour le rejoindre et découvrir la folie des soirées parisiennes. Romy souhaite à tout prix se détacher du rôle de Sissy ce qui n’est pas du goût de sa mère Magda qui gère la carrière de sa fille d’une main de fer.

Si au départ c’est elle la star que tout le monde adule, c’est la carrière d’Alain Delon qui prend son envol, le public et la presse ne pardonnant pas à Romy d’être partie en France. Voyageant de l’Autriche à la France en passant par l’Allemagne et l’Italie ces deux acteurs doivent s’aimer entre deux tournages au gré de leurs nouveaux films.

J’ai été touchée par le personnage de Romy tiraillée entre Alain et ses parents devant sans cesse se battre pour imposer ses choix. Elle mène une lutte permanente pour s’émanciper du joug familial, pour accepter d’être avec un homme à femmes et pour gérer sa carrière comme elle l’entend. J’ai aimé cette pugnacité de l’actrice qui par exemple travaille sans relâche sa prononciation de la langue française pour parvenir à ses fins.

Je ne connaissais pratiquement rien de leur histoire avant d’ouvrir ce livre et je me suis laissée porter avec plaisir par la puissance de cet amour. Dans les dernières pages l’autrice souligne la force de ce lien, Romy a pu compter sur le soutien indéfectible d’Alain jusqu’à sa mort. C’est un très bel hommage à cette icône intemporelle !

Romy et les lumières de Paris
Michelle Marly – Fleuve éditions

1 réflexion au sujet de “Romy et les lumières de Paris”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s