Asie, BD/MANGA, Chroniques, Historique

Elle s’appelait Tomoji

Pour ma première participation au challenge L’été lisons l’Asie, organisé par @purrfectbooks, j’ai lu Elle s’appelait Tomoji que j’ai mis dans la catégorie livre avec un nom propre dans le titre.

Tomoji Uchida est une femme ayant vécu au Japon dans les années 1920. Le récit commence en 1925 où Tomoji alors âgée de 13 ans rentre de l’école en profitant du paysage au pied du Mont Fudji. Au même moment son cousin éloigné, qu’elle n’a jamais vu, vient photographier sa grand-mère en photo. Ce jour là, ils ne se rencontreront pas, leur chemin se croisera des années plus tard. L’auteur nous replonge dans la vie de Tomoji depuis sa naissance et nous raconte les événements douloureux qui ont jalonné son parcours.

L’ouvrage alterne planches de couleurs et planches en noir et blanc. Une grande sérénité se dégage de ce récit posant un regard bienveillant sur la vie de Tomoji. Jirô Taniguchi retrace avec pudeur son parcours chaotique dans un Japon rural en évoquant l’ère Taishô et le grand séisme de 1923.

Elle s’appelait Tomoji
Jirô Taniguchi – Rue de Sèvres

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s