Asie, Chroniques, Contemporain

La passeuse d’histoires

Jaya, journaliste new-yorkaise subissant fausse couche sur fausse couche, apprend que son grand-père va bientôt mourir. Elle entreprend alors un incroyable voyage en Inde sur les traces de son histoire familiale. Grâce à Ravi, ancien servant de ses grand-parents, elle apprendra à connaître sa grand-mère Amisha. Dans une double temporalités, nous naviguons entre ce passé douloureux d’une histoire d’amour impossible sous occupation britannique et, le présent de cette jeune femme découvrant des secrets cachés par sa mère et expliquant peut-être, les raisons de sa relation compliquée avec cette dernière.

Un coup de cœur indien pour ce sublime récit, nous transportant en plein cœur d’une Inde rurale avec ses couleurs, sa cuisine et ses coutumes. L’auteure a réussi à mettre beaucoup de profondeur dans ses personnages. Ravi m’a touché en plein cœur, j’ai été profondément émue par sa loyauté, son dévouement et son amour sans bornes pour Amisha. Comme souvent, j’ai été révoltée par ce système de castes terriblement injuste. La place de la femme est délicatement abordée avec Amisha qui, après un mariage arrangé et trois fils, se consacrera à enseigner l’écriture malgré les interdits de cette Inde des années 30. Un récit d’amour, d’amitié, de combats et de résilience qui sonne incroyablement juste et que je vous recommande chaudement !

La passeuse d’histoires
Sejal Badani – Lilly Charleston

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s