Chroniques, Thrillers/Romans noirs/Policier

La source maudite

Aussitôt reçu aussitôt lu, je n’ai pas pu résister à l’appel de cette jolie couverture. Ce roman parlant de légende urbaine et de monstres il est parfait pour @lechallengehalloween et ses rdv interchallenges de @challengecontesetlegendes et #lireaufeminin de @tiphanya_blog puisqu’il est écrit par une femme.

Selon une légende du Périgord, la Bérane, un monstre reptilien, reigne sous les eaux de Montpeyroux. Il est interdit de se baigner dans cette source sous peine de voir la malédiction s’abattre sur son entourage. Enfants, Victor, Louis, Charles et Olivier sont connus de tous le village comme étant les auteurs de nombreuses bêtises. Pendant la guerre, ils feront partis des résistants et combatteront ensemble. En 1956, la meilleure amie de Juliette est retrouvée morte dans ces eaux maudites. Mais comme son oncle Victor elle ne croit pas à cette légende ! Pourtant, seize ans après un autre drame survient poussant Juliette à mener sa propre enquête sur ces mystérieuses disparitions…

J’ai passé un agréable moment avec cette lecture, l’atmosphère pesante, oppressante de cette légende est bien présente tout au long du roman. Les villageois terrorisés par ce monstre traitent avec mépris quiconque ose se baigner dans la source maudite. En menant son enquête, pour découvrir qui se cache derrière les étranges noyades, Juliette va réveiller les fantômes du passé et déterrer les sombres secrets enfouis pendant la guerre… J’ai beaucoup aimé le personnage de Juliette et surtout le rapport qu’elle entretient avec son oncle Victor. Martyrisée par son père qui la bat, elle prend pour habitude de se refugier chez ce dernier et noue avec lui une très belle relation. Un petit bémol, sur la romance glissée au fil des pages qui était un peu trop rapide à mon goût. Néanmoins, il est très agréable à lire, les chapitres d’une dizaine de pages donnent du rythme au roman, la plume est fluide, on ne s’ennuie pas. Un roman envoûtant qui vous emmène sur les traces d’une légende pérégourdine…


Êtes-vous tenté par cette légende ?

La source maudite
Florence Roche – Les presses de la Cité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s