Asie, Jeunesse, Tour du monde

Le pinceau magique

Coucou, aujourd’hui je continue de vous emmener en Chine avec un conte du Père Castor qui, comme toujours, emporte un franc succès à la maison.

Dans cette histoire, nous suivons Wang Li, un jeune berger du nord de la Chine. Ce dernier a pour seul rêve d’apprendre à peindre. Étant trop pauvre pour s’acheter un pinceau, il peint les oiseaux et les poissons avec le bois mort transformé en fagots. Une nuit, il rêve d’un vieil homme lui donnant un pinceau. A son réveil, il découvre que ce pinceau est magique donnant réalité à tout ce qu’il peint. Alors il commence à peindre pour les pauvres de son village transformant leurs souhaits en réalité. Mais très vite Wang Li s’attire les foudres de l’empereur qui s’empare du pinceau…

Quel joli conte nous faisant voyager en pleine Chine impériale. Ce pinceau magique cause bien des soucis à notre apprenti peintre. Mais heureusement le pinceau ne fonctionne qu’entre ses mains et l’empereur peut bien le forcer à peindre tous ses souhaits extravagant pour qu’ils se réalisent, cela risquerait bien de se retourner contre lui….

Connaissez-vous ce conte ? Avez-vous un conte chinois préféré ?

Le pinceau magique
Didier Dufresne & Stephane Girel Flammarion jeunesse

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s