Asie, BD/MANGA, Chroniques

Les carnets de l’apothicaire

J’ai lu les deux premiers tomes des carnets de l’apothicaire. On suit Mao Mao 17 ans formée par un apothicaire au quartier des plaisirs. Elle devra prendre ses marques dans le quartier des femmes du palais impérial, après avoir été enlevée et vendue comme servante. Elle affrontera un nouveau monde où règne les complots en tout genre. Grâce à ses connaissances, elle deviendra très vite goûteuse des plats des favorites de l’empereur. Mao Mao devra rester sur ses gardes et se méfier des stratégies des uns et des autres dans l’espoir de retrouver sa liberté.

J’ai bien aimé suivre les aventures de Mao Mao dans ce manga historique où on découvre des personnages tous plus énigmatiques les uns que les autres tels que  les préférées de l’empereur ou le très courtisé Jinshi. Ces premiers volumes soulignent la condition féminine dans un harem, les rivalités entre courtisanes de l’empereur mais également entre les servantes ainsi que les stratégies mises en œuvre pour obtenir une place plus favorable au sein de ce quartier isolé du monde extérieur.

Les carnets de l’apothicaire – Nanao Ikki – Nekokurage- Ki-oon éditions

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s