Chroniques, Contemporain, Feelgood

Origami Blues

Florence, tient une boutique spécialisée dans l’art de l’origami. Solitaire, antipathique et un poil agressive, elle a des relations tendues avec sa mère et garde ses distances avec les hommes. Il suffira du départ de sa sœur en Hongrie, de l’embauche d’un étudiant fan de Kirigami, et de la rencontre avec un mystérieux inconnu, pour que petit à petit les secrets de Florence se révèlent un par un… Pour avancer, elle va devoir affronter ses traumatismes et laisser derrière elle son passé…

J’ai apprecié la première partie du livre et particulièrement la découverte du milieu de l’origami. Malheureusement, je suis un peu passée à côté de la seconde moitié que j’ai trouvé un peu expéditive. Il m’a manqué un peu de profondeur sur les sujets évoqués. J’ai toutefois apprécié la plume de l’auteure et le jeu passé présent qui laisse planer le mystère sur les blessures de l’héroïne. Peut-être que ce n’était simplement pas le bon moment pour moi. J’ai lu beaucoup de chroniques positives et je comprends l’engouement car il est doux et très bien écrit.

Origami Blues
Sarah Clain – Lilly Charleston

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s