Chroniques, Cosy mystery

Une enquête des sœurs Brontë

En 1844, dans le Yorkshire, les sœurs Brontë ont vent d’une inquiétante disparition. En effet, la chambre d’Élisabeth Chester est retrouvée vide avec pour seul indice des tâches de sang. Charlotte, Emily et Anne décident alors de rendre visite à la femme de chambre de cette jeune mère pour élucider le mystère. S’armant de courage, elles se mettent, sans plus attendre, dans la peau de véritables « détectrices » affrontant avec indifférence les regards réprobateurs de la société. Parallèlement à cette enquête, nous en apprenons plus sur la famille Brontë. Si Charlotte tente désespérément d’oublier son amour pour cet homme marié qui fut son professeur en Belgique, Anne en veut terriblement à son frère Branwell de lui avoir fait perdre son emploi en ayant eu une relation avec la femme de son employeur. Entre le presbytère de Haworth et Chester Grange nous voilà partis pour une enquête pleine de rebondissements !

Quel régal de retrouver les sœurs Brontë dans ce cosy mystery trés réussi! Pour notre plus grand plaisir, l’autrice redonne vie aux trois sœurs en se basant sur des éléments biographiques. Entre querelles et petits pics, on ressent toute leur complicité et la tendresse qu’elles ont les unes pour les autres. Au cours de leur enquête, elles tenteront de préserver leur père, pour lequel elles ont une grande affection et un grand respect, mais également de sauver leur frère de sa vie d’excès le faisant sombrer peu à peu dans l’alcoolisme. On perçoit également toute la colère des sœurs contre cette société dans laquelle la femme est la propriété de l’homme et, où sa valeur se mesure à sa capacité d’être une bonne épouse et une bonne mère. Grâce aux valeurs transmises par leur père, elles n’auront de cesse de prouver le contraire. L’enquête est bien rythmée et intelligablement ficelée, on ne s’ennuie pas une seule fois. C’est un roman bien douillet dans lequel l’on se sent bien, nous faisant voyager en plein coeur des Landes du Yorkshire. Un très bon cosy mystery à l’ambiance gothique avec en prime un subtile message féministe. Vite vite le deuxième !!

L’avez-vous lu ? Il vous tente ?

Une enquête des sœurs Brontë
La mariée disparue
Bella Ellis – Hauteville éditions

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s