Chroniques, Cosy mystery

Les thés meurtriers d’Oxford

🫖 Après plusieurs années passées en Australie, Gemma revient dans les Costwolds pour y tenir un salon de thé proposant de délicieux scones. Lorsqu’un touriste américain, désagréable et arrogant, débarque dans sa boutique, elle est loin de se douter qu’elle retrouvera son corps sans vie quelques jours plus tard. Bien décidée à retrouver le meurtrier, elle s’engage alors dans une enquête pleine de rebondissements qui lui permettra de renouer avec ses souvenirs d’étudiante…

🫖 Encore une saga de cosy mysteries qui en maîtrise tous les codes. Nous sommes plongés dans la vie d’un petit village de la campagne anglaise où les commérages vont bon train. Notre héroïne en est la première victime avec ce meurtre qui vient entacher la réputation de son petit salon de thé. Elle doit également composer avec son ancien amour devenu inspecteur de police, la disparition d’un petit chat et sa mère qui ne cesse de jouer les entremetteuses. L’enquête nous mène sur le chemin de la prestigieuge université d’Oxford qui livrera au fil des pages tous ses secrets… J’ai aimé déambuler à ses côtés dans les couloirs de cette université pour en découvrir son fonctionnement et ses traditions. Si vous êtes adeptes de ces petits polars rythmés par des tea times, cette lecture ne peut que vous plaire ! Le personnage de Gemma est drôle, dynamique et généreux, je continuerai de suivre avec plaisir ses aventures dans le deuxième tome.. En bonus la recette des scones anglais à la fin du roman 😍

Les thés meurtriers d’Oxford
Chou à la Crim’
H.Y Hanna City éditions

1 réflexion au sujet de “Les thés meurtriers d’Oxford”

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s