Chroniques, Engagée, Harcèlement, Jeunesse

Harceler n’est pas jouer

✏️ Coucou tout le monde aujourd’huije vous parle d’un petit roman jeunesse sur le harcèlement scolaire thème du #livresjeunesse2mois1theme2022 organisé par @chuutpetitslecteursoccupes.

✏️Léonie est invitée, comme tous les autres élèves de CM1, à l’anniversaire d’Estelle, nouvellement arrivée dans la classe et qui a déjà beaucoup de succès; Le lendemain, Estelle envoie une photo de la fête pour remercier la classe d’y être venue. Très vite, on remarque que Léonie n’est pas très à son avantage sur cette photo où on la voit mordre à pleines dents dans une part de gâteau. Ce qui commence comme une taquinerie innocente va très vite tourner au cauchemar. Estelle avec d’autres élèves vont se moquer quotidiennement de Léonie, se débrouiller pour lui gâcher son déjeuner ou encore la pincer au point de lui faire des bleus. Léonie tente par son attitude discrète de désamorcer la situation, mais cela ne fait qu’empirer. Ses amis, Louise, Emma et Oscar, décident qu’il faut agir. Mais il faudra encore l’intervention d’une infirmière et de son invitée, une jeune femme victime de harcèlement scolaire, pour que Estelle et les autres comprennent la gravité de leurs gestes.


✏️ Ce court roman, accessible à partir de 9 ans, met en lumière ce qu’un enfant harcelé vit au quotidien. Il aborde en douceur toutes les questions liées à ce sujet : comment réussir à en parler ? comment faire prendre conscience aux autres ce que peut ressentir une victime d’harcèlement ? Par quoi commencer lorsqu’on veut aider cette victime ? A travers l’histoire de Léonie, le lecteur peut facilement s’identifier et reconnaître des situations qui peuvent sembler banales mais qui ne le sont pas ! On ressent toute la détresse de cette petite fille qui ne sait pas comment s’en sortir. Et, même si elle a une relation de confiance avec ses parents elle n’ose pas leur en parler. C’est une lecture idéale pour développer l’empathie de nos enfants. Le harcèlement est l’affaire de tous : élèves, professeurs ou parents, il ne faut jamais fermer les yeux.

L’avez-vous lu ? Il vous tente ?

Harceler n’est pas jouer✏️
Delphine Pessin – Éditions Alice jeunesse

1 réflexion au sujet de “Harceler n’est pas jouer”

  1. Il me tente car il est encore et toujours d’actualité. Et je suis contente qu’on en parle davantage pour avoir été moi-même harcelée à l’école. On porte nos blessures très longtemps.

    J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s