Chroniques, Contemporain, Moyen-Orient

Beyrouth, la nuit

Dans le cadre du challenge organisé par @autricesdumonde, je me suis envolée pour le Liban, le temps d’une soirée.

A Beyrouth, une nuit de pleine lune, nous suivons six personnages le soir du match Allemagne-Ghana de la Coupe du monde de football 2010. Marylou demande à Yves de l’aider à se débarrasser des vestiges de ses anciens amours. Kamal découvre qu’un drame a frappé sa dernière conquête. Osman sent Sevin lui échapper. Anis cherche à joindre ses amis mais personne ne lui répond. Olivia reste désespérément amoureuse de Kamal et Zafla de Peter.

Le récit dynamique est composé de courts chapitres alternants entre les personnages nous livrant leurs états d’âmes, leurs réflexions, leurs déceptions, leurs espoirs et leurs doutes. L’auteure décrit l’ambiance de Beyrouth, ses tours en construction, ses boîtes de nuits lumineuses, l’effervecence d’un match, le mélange de ses églises et de ses mosquées, les vitrines parfois luxueuses, les nombreux barrages déployés et l’ombre menaçante des attentats.

Si ce roman est bien rythmé grâce à sa structure et aux personnages sujets de cette nuit tragique, je n’ai pas vraiment adheré à l’histoire en elle même. Je dirais que ce roman est avant tout notable pour l’atmosphère qui s’en dégage. Je vais tenter de lire un autre livre de cette auteure.

« Rappelons que les guerres libano-israëlienne de 1982 et de 2006 ont chacune pour point de départ la fin du Mondial, et que les deux fois l’Italie a emporté la coupe. Le mondial de 2010 sera-t-il, lui aussi marqué par un conflit ? « 

Beyrouth, la nuit
Diane Mazloum – Le livre de Poche

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s