Chroniques, Contemporain, Thrillers/Romans noirs/Policier

La maison aux miroirs

A Positano, Milena rend visite à son grand-père Michele dans sa belle maison située en bord de mer. Alors que les ouvriers s’affairent à reconstruire le mur qui entoure la bâtisse, ils découvrent des ossements au fond d’un puit.
Cette découverte pousse Milena à rester auprès de son grand père souffrant de la maladie alzheimer afin d’élucider ce mystère. Mila partira sur les traces de sa grand-mère, Eva disparue depuis plusieurs décennies abandonnant un beau matin sa fille et son mari. Dans une double temporalités, nous allons suivre l’histoire de Milena qui rêve de cinéma cherchant à en savoir plus sur ses origines, et celle d’Eva, jeune actrice américaine, cachant à tout prix son passé.

L’auteure nous entraîne sur la côte almafitaine où le ciel et la mer se confondent, où on fait de la confiture de citrons. Autour de l’enquête sur ce mystérieux squelette retrouvé au fond d’un puit, on va suivre Milena dans la découverte de l’histoire de cette grand-mère avec laquelle elle a beaucoup de points commun. Ce roman aborde également un phénomène historique peu connu du maccarthysme et nous entraînera alors dans l’anticommunisme de la Guerre froide. Secrets, espionnage et cinéma, le tout enveloppé par la douceur italienne, une chose est sûre on ne voit pas le temps passer en tournant les pages de ce roman.

La maison aux miroirs
Cristina Caboni – Les Presses de la Cité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s