Chroniques, Contemporain, Engagée, Féminisme

Florida

« Ma mère s’emmerdait, elle m’a transformée en poupée. Elle a joué avec sa poupée pendant quelques années et la poupée en a eu assez. Elle s’est vengée. »

Un premier chapitre glaçant qui annonce la couleur. Pour son cinquième anniversaire, une petite fille reçoit comme cadeau une jolie robe de princesse pour participer à son premier concours de beauté. Elle le gagne ! Le début de l’enfer…Nourrie par la haine qu’elle va développer envers ses parents, elle va avoir qu’une seule obsession se venger…

J’ai tout simplement adoré ce récit et surtout été séduite par le style d’Olivier Bourdeaut grâce auquel chaque phrase est une mini-claque.

Avec une plume cynique, cinglante, audacieuse, drôle et percutante, il nous conte l’histoire de cette petite fille détruite par les choix de ses parents. D’une mère obsédée par la réussite de sa fille usant de stratagèmes abjectes dès son plus jeune âge, et d’un père absent se contentant de payer et de hocher la tête, naîtra une petite fille meurtrie, abîmée ayant un rapport à son corps complètement biaisé et obsessionnel. Dans une Floride étouffante, on ouvre la porte du monde cruel des mini-miss, on y découvre l’hypersexualisation des fillettes, faux-cils, maquillage, bronzage, épilation… l’œil menaçant de leurs parents leur rappelant sans cesse l’investissement, l’enjeu de la compétition, le prix des tenues, la longueur du trajet, les entraînements interminables…
C’est ensuite l’histoire d’un corps, d’une image de soi, d’une tentative de reconstruction loin de ses parents maudits et de destruction de l’image qu’ils ont essayé de forger. Après une période de boulimie, Élisabeth se dirigera vers le bodybuilding. Hélas, le monde des bodybuilders n’est guère mieux, ingurgitation de protéines, injection de stéroïdes, coach rabaissant et humiliant…on est pris dans un tourbillon de folie, c’est fini on ne peut plus s’arrêter…

Je ne peux que mille fois recommander ce livre ! Une histoire tragique au ton caustique ! Un régal !

Florida
Olivier Bourdeaut – Éditions Finitude

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s