Asie, BD/MANGA, Chroniques

ONIBI Carnets du Japon invisible

Cécile Brun & Olivier Pichard ont créé l’atelier Sento pour partager leur amour du Japon. L’histoire de ONIBI est née de leur séjour à Niigata en 2014.

A la recherche d’un Polaroïd, Cécile et Olivier vont finalement acheter un appareil photo bi-objectif dont les lentilles sont polies par des moines et capable de photographier les créatures surnaturelles. Au rythme de leurs rencontres, ils partiront à la recherche des Yôkai. Chaque chapitre est entrecoupé de la photographie qu’ils auront réussi à prendre. Un album empreint de magie, de poésie et d’esprits dans un Japon reculé hors des sentiers battus.

Je ne me lasserai pas de tourner les pages de ce manga encore et encore, j’ai adoré le graphisme, les couleurs sont chaudes on s’y sent bien et on a envie d’y rester !

ONIBI Carnets du Japon invisible
@ateliersento @isseki_nicho

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s